Chargement en cours

RETROUVER LES REPÈRES PERDUS

Retour
cross-1177327__180.jpg
jeu. 1 décembre 2016

Chers Amis,

Nous vivons actuellement dans des temps où on entend dire à juste titre : « Les gens ont perdu les repères, et surtout les jeunes gens ! »

Et c’est ce sujet que nous allons développer dans ce message : Retrouver les repères perdus.

De nos jours,

- La délinquance prend des proportions très inquiétantes,

- Le terrorisme grandit,

- Les gens sont de plus en plus irrespectueux,

- On ne se marie plus, on vit en concubinage,

- On constate de plus en plus de dérives sexuelles,

- On en arrive à dire que celui qui reste avec le même conjoint définitivement est dépassé, ringard, démodé…

- Les injustices sont de plus en plus nombreuses,

- Les femmes veulent être comme les hommes, et certains hommes veulent devenir femmes…

- Il y a des famines en divers lieux dues à la corruption des responsables politiques,

- Des guerres font rage parce que beaucoup tiennent à prendre le pouvoir coûte que coûte, et la plupart du temps c’est au détriment de la population de leur propre pays,

- On pourrait allonger la liste, et ça continue à s’aggraver…

 

Est-ce une fatalité ? Est-ce qu’on peut remédier à cela ? Et comment ?

Voyons ce qu’en dit la Bible. Dans Esaïe 5.18-24 on peut lire : Malheur à ceux qui tirent l’iniquité avec les cordes du vice,? et le péché comme avec les traits d’un char,et qui disent : Qu’il hâte, qu’il accélère son œuvre,? afin que nous la voyions! Que le décret du Saint d’Israël arrive et s’exécute,? afin que nous le connaissions!

Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal,? qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres,? qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume!Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux,? et qui se croient intelligents!Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin,? et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes;qui justifient le coupable pour un présent,?et enlèvent aux innocents leurs droits!  C’est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, ?et comme la flamme consume l’herbe sèche, ainsi leur racine sera comme de la pourriture,? et leur fleur se dissipera comme de la poussière; car ils ont dédaigné la loi de l’Eternel des armées,? et ils ont méprisé la parole du Saint d’Israël.

Voilà un texte qui a été écrit il y a environ 2700 ans. C’est déjà une bonne description de notre temps, des 20e et 21e siècles. Tout est chamboulé ; depuis mai 1968, on remet en question toutes les règles qui régissaient la vie des gens.

Mais les choses ont déjà commencé au début du 20e siècle où a été élaborée la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat (1905). Depuis ce moment, les choses n’ont cessé de se dégrader ! On prône la laïcité, mais sous une fausse définition.

En effet, la laïcité, c’est savoir vivre ensemble en respectant la différence de l’autre. De nos jours, on voit bien que le sens du mot laïcité est tronqué. On accepte bien volontiers toutes sortes de mouvements religieux, mais on rejette tout ce qui vient du Dieu de la Bible qui a envoyé son Fils Jésus-Christ pour nous sauver.

Et voilà le HIC !

En France, on prend bien soin de mettre Dieu à la porte de toutes les institutions. Mais on parle à nos enfants de toutes sortes de spiritualités telles que l’islam, le bouddhisme, l’hindouisme, le yoga, le nouvel âge, etc.

Mais surtout pas de Jésus-Christ le seul Sauveur, le vrai !

On entend à nouveau que des gens bien pensants s’insurgent contre l’installation de crèches dans des édifices publics tels que les mairies.

Mais on peut y trouver des représentations du bouhdda, de divers dieux hindous, même des représentations démoniaques, etc.

 

Une chose est sûre : Bannir Dieu des institutions d'un pays attire la malédiction sur ce pays. Qu’on y croit ou non, c’est quand même comme cela ! Et on en voit les résultats. Et j’en profite pour adresser un appel solennel à tous les élus : Revenez à Dieu, au Dieu de la Bible ! Laissez aux enfants la possibilité de connaître sa grâce en Jésus-Christ ! C’est urgent ! Le paganisme ou l’athéisme n’ont jamais été de bonnes choses pour une nation. Il suffit d’observer ce que ça a donné dans les pays qui persécutent les chrétiens, les vrais… il y règne un grand désordre !

=> Il nous faut savoir que le Dieu de la Bible, le Créateur de toutes choses, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ dérange ! Pourquoi ?

Nous trouvons la réponse dans Actes 17.30-31 : « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils ont à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts… »

Nous avons vu que Dieu nous décrit les temps actuels par le prophète Esaïe.

D’autres prophéties en parlent en donnant des détails bien plus précis tels que

1 Timothée 4.1-2 : Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, 2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience…

2 Timothée 3.1-7 : Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent de faibles femmes[a] chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité.

et 4.1-5 : Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son avènement et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère.

Nous sommes en plein dedans ! Et on voit que les chrétiens ont un travail à faire.

Le Seigneur Jésus dit que nous sommes la lumière qui doit briller dans ce monde sombre.

Donc, il y a une solution ! Il nous faut revenir à Dieu le Père par Jésus-Christ !

Les choses peuvent changer si l’individu accepte de changer. Et comme il ne le peut pas lui-même, il faut se laisser attirer par Dieu par Jésus-Christ, puis le laisser régner.Il vous faut apprendre à connaître Dieu en priant, c’est à dire lui demander de se manifester à vous personnellement, et en lisant sa parole, la Bible par laquelle il se fait connaître à vous, tout en vous parlant au cœur. 

Le Seigneur Jésus nous dit dans Jean 14.6 : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

Oh, bien sûr, il faut se laisser attirer par Dieu pour reconnaître Jésus comme votre Sauveur. Jésus dit dans Jean 6.44 : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour. » = À commenter.

Mais avant cela, Jésus a dit dans Jean 6.37 : « Tous ceux que le Père me donne, viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi. »

En outre, il est écrit dans 2 Corinthiens 6.2 : « Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut. »

Jésus s’adresse maintenant à vous par ces paroles d’Apocalypse 3.20 : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. »

En faisant ce pas de foi, on reçoit une intelligence renouvelée qui nous permet de comprendre la volonté de Dieu. La mise en pratique de ses commandements devient alors une évidence, et on retrouve les repères que la société actuelle a perdus.

On devient alors une nouvelle créature, enfant de Dieu, et sa grâce remplit notre vie ! On commence alors une nouvelle vie avec Jésus-Christ.

Les choses deviennent alors comme elles auraient toujours dû être selon la volonté de notre Père Céleste.

De plus, Il est écrit dans le Psaume 107.20 : « Il envoya sa parole et les guérit… » Et c’est encore valable aujourd’hui ! C’est encore valable pour vous !

Jésus est la Parole faite chair, et veut faire de vous une nouvelle créature maintenant, aujourd’hui !     Ne laissez pas passer cette occasion ; donnez-Lui votre vie et votre cœur.

Vous ne le regretterez jamais !   

Que Dieu vous bénisse !

 

Pasteur Gérard SCHOULER